DAVIDSON

Ce n’est pas tant son parcours que son engagement qui font de Bruce Davidson un photographe d’exception.

« Je ne photographie pas d’histoires : mes images traduisent un état d’esprit » : les photos de Bruce Davidson ont fait date à chaque fois !

Né un 5 septembre 1933, Oak Park, Illinois, Bruce Davidson commence la photographie à l’âge de dix ans. Six ans plus tard, il reçoçit le premier prix du Kodak National High School. Puis il fréquente l’Institut de Technologie de Rochester, l’Université de Yale, se retrouve près de Paris pour son service militaire. C’est à cette époque qu’il rencontre Henri Cartier-Bresson. En 1957, photographe indépendant, Davidson travaille pour Life Magazine, et en 1958, il devient membre de Magnum Photos à part entière.

En 1959, il suit un groupe d’adolescents américains à la dérive (Brooklyn Gang, 1959),

En 1962, il reçoit une bourse Guggenheim pour photographier ce qui est devenu une documentation approfondie du mouvement des droits civiques en Amérique.

En 1963, le Musée d’Art Moderne de New York lui consacre une exposition.

En 1966, il reçoit la première subvention pour la photographie de la National Endowment for the Arts et il passa deux ans à témoigner des conditions sociales désastreuses d’un quartier de Harlem Est. Ce deviendra East 100th Street.

En 1980, il captura l’activité du monde souterrain du métro de New York, une œuvre qui fut publiée plus tard dans son ouvrage Subway et exposée à l’International Center for Photography en 1982.

DAVIDSONpierremmanuel