SUBWAY

Des portes closes. Des portes de métro, métalliques, qui laissent par la vitre maculée d’usure, une partie du chargement humain disparaître vers le tunnel sombre de la page suivante : l’autre côté, celui où, quel que soit le regard, il croise le nôtre.

SUBWAY est une œuvre-clé du travail de Bruce Davidson dans son exploration de la photographie couleur. Il a débuté en noir et blanc mais a vite réalisé qu’utiliser la couleur pouvait offrir un sens plus profond : « Le noir et blanc c’est ma femme. La couleur, mes enfants ». Il a vu des tonalités qui lui faisaient penser à « une irisation que j’avais vue sur des photographies de poissons en pleine mer. »

Les photographies en disent long sur le New York des années 80 : la ville la plus créative et la plus excitante mais aussi la plus dangereuse. C’est pendant cette période tout aussi violente qu’excitante que Bruce Davidson a sillonné le métro avec son appareil photo, saisissant les instants de vies des New Yorkais, de stations en stations, où se succédaient et se côtoyaient b-boys, musiciens, taggers, banquiers et autres dealers.

Il y a deux livres sur le métro qui, pour moi, se renvoie l’un à l’autre depuis des années et à travers le temps : Subway et Many are called. Avec SUBWAY, Bruce Davidson prouve que la photographie est affaire d’expériences, qu’il faut parfois avoir vécu un minimum avant de pouvoir saisir des instants de vie : « je voulais transformer la réalité sombre, dégradante et impersonnelle de ce métro en images qui nous procurent une nouvelle expérience avec la couleur, la sensualité et la vitalité des âmes individuelles qu’il est amené à transporter chaque jour. »

Henry Geldzahler  de souligner dans la préface : « Retourner dans le métro pour aller au-delà du graffiti. Levez vos têtes et observez ce qui vous entoure, pour voir ce que Bruce a révélé – la beauté de la population du métro, l’énorme quantité de couleurs en-dessous et au-dessus du sol, les caractères et les plaisirs qui peuvent être vus à partir du métro. L’insistance stridente du bruit dans nos oreilles et du graffiti à nos yeux ne limitent pas le catalogue des effets que le métro a sur nos sens. Bruce Davidson a rouvert et réécrit ce catalogue avec cette magnifique série de photographies. Lumière, couleurs, humanité, affection et espoir peuvent être ajoutés à nos impressions sur le complexe du métro new-yorkais. »

Deux anecdotes :

C’est avec SUBWAY que nait la collaboration de Bruce DAVIDSON avec Aperture. Michael Hoffman, alors directeur d’Aperture, a rendu possible la publication des images de Subway. La plupart des éditeurs ne donnaient pas leur chance à ce contenu si complexe.

Bruce Davidson se met don à la couleur pour ce travail et utilise les nouvelles diapositives Kodachrome Daylight 200.

Descriptif : Monographie thématique
Photographe(s) : Bruce Davidson
Année : 1986
Thèmes : Monographie
Langue : Anglais
Editeur : Aperture, New-York
ISBN 9780893812317
Pages : 88
Format : 25.2 x 29.8 cm

SUBWAYpierremmanuel